Trouvez votre dermato

Psoriasis : le dermatologue répond à vos questions

Qu’est-ce que le psoriasis ?

C’est une maladie cutanée qui a une évolution chronique avec alternance de poussées et de périodes de rémission plus ou moins longues. Des croûtes sèches apparaissent sur des plaques plus inflammatoires. C’est une maladie qui ne met pas la vie du patient en danger mais entraîne une altération de la qualité de vie accompagnée de douleurs, démangeaisons ou brûlures. Ce n’est par conséquent pas une maladie dite « de confort » et elle justifie une prise en charge thérapeutique de longue durée.

psoriasis-2-50-200x200

C’est une maladie qui n’est pas contagieuse. C’est cette méconnaissance qui souvent contribue pour les personnes atteintes à l’altération de la qualité de vie et à un sentiment d’exclusion (hésitation à serrer la main, à se rendre à la piscine ou à la plage, à s’habiller comme on le souhaite…).

 

Quelles en sont les causes ?

Les causes sont génétiques et immunitaires. Ce terrain génétique favorise une anomalie de fonctionnement des cellules de défense du corps. Ces dernières excitent les cellules de la peau qui se renouvellent trop vite. C’est en quelque sorte une cicatrisation sans fin.

Pour que le psoriasis se déclare, il faut un cofacteur comme une bactérie, un virus, un facteur environnemental (qu’on ne connaît pas) qui favorise l’excitation cellulaire.

 

Quelles sont les différentes formes de psoriasis ?

Il existe différentes formes de psoriasis : le psoriasis de l’enfant (dont le classique psoriasis « des langes ») et le psoriasis de l’adulte qui peut être modéré ou sévère.

Les personnes  ayant un terrain génétique de psoriasis ont plus de risque à le voir apparaître s’ils sont sujets à l’hypertension, au diabète ou s’ils ont un périmètre abdominal important.

Le psoriasis peut être pustuleux (psoriasis souvent palmo-plantaire, des mains ou des pieds), il existe aussi  le psoriasis inversé.

 

Rhumatisme psoriasique : les articulations touchées

Les rhumatismes articulaires atteignent 5 à 10% des personnes touchées par le psoriasis. L’apparition de ces rhumatismes n’est pas liée à l’ampleur du psoriasis, une personne ayant un faible psoriasis peut en être atteinte.

 

L’alcool, le tabac sont-ils des facteurs aggravants du psoriasis ?

Des études ont prouvé la relation aggravante de la consommation d’alcool et de tabac pour les patients atteints de psoriasis.

A noter également que le frottement de vêtements trop serrés ou de matières irritantes peut aussi avoir ce rôle d’où l’importance et la nécessité dans la prise en charge du psoriasis de l’hydratation cutanée.

Quelles sont les zones du corps les plus touchées ?

Lorsque l’on a du psoriasis c’est l’ensemble de la peau qui est touché mais les plaques apparaissent le plus souvent au niveau des coudes, des genoux et du bas du dos.

 Existe-t-il un facteur psychologique ?

Il n’existe pas de facteur psychologique dans le déclenchement du psoriasis, c’est bien un facteur génétique qui est en cause. En revanche, les personnes atteintes de psoriasis, lorsqu’elles sont stressées peuvent avoir une poussée car le stress favorise l’excitation des cellules.

 

Quels sont les traitements du psoriasis ?

Avant tout le psoriasis est une maladie cutanée pour laquelle il ne peut y avoir d’autodiagnostic. Il est très important de consulter un dermatologue qui va établir un diagnostic 

En effet, cette maladie peut être confondue avec d’autres pathologies comme un lymphome cutané, un eczéma ou une mycose.

Une fois le diagnostic de psoriasis établi le dermatologue va prendre en considération l’impact sur la qualité de vie et le pourcentage de surface du corps atteinte (lorsque 10% et plus sont atteints ou que le temps de traitement excède 10 minutes, un traitement autre que local est justifié).

Les traitements proposés sont adaptés à chaque patient.

Les traitements locaux :

psoriasis-1-copie-51-200x200

Pour les psoriasis  légers, corticoïdes , dérivées de la vitamine D associés à des traitement émollients (crème hydratante corporelle ), car il faut lutter contre la démangeaisons , facteur aggravant le psoriasis.

Les traitements systémiques:

 

 

La photothérapie , le méthotrexate, la ciclosporine, les rétinoïdes concernent les psoriasis modérés à sévères.

On peut obtenir des résultats très efficaces avec ce type de traitements ils peuvent parfois être associés aux traitements locaux.

Ils nécessitent un suivi biologique et un certain nombre de précautions à prendre (certains ne peuvent pas  être administrés pendant la grossesse par exemple).

 

Les nouveaux traitements 

 

Les biothérapies : il s’agit de traitements extrêmement efficaces qui existent depuis quelques années.

Ce sont des médicaments que l’on prescrit en cas d’échec ou de contre-indications pour les traitements systémiques.

Leur coût est encore très important, les biocompatibles vont en faire baisser le prix, on peut envisager que ces traitements se généralisent dans les années à venir lorsque ce coût sera réduit.

Ces traitements nécessitent un suivi régulier par votre dermatologue.

 

Guérit-on un jour du psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie chronique ce qui veut dire que l’on n’en guérit pas à proprement parlé.

En revanche, c’est une maladie soignable, on peut obtenir le « blanchiment » du psoriasis (c’est-à-dire la disparition des plaques) avec des périodes de rémissions très longues.

Voir aussi:

Le psoriasis 

On vous a prescrit une biothérapie

-On vous a prescrit du méthotrexate 

On vous a prescrit de la ciclosporine 

 

 

Dernière date de mise à jour : 11/08/2017

Nos partenaires