Trouvez votre dermato

Poussées d’acné : les conseils du dermatologue

Après l’été et les expositions solaires, les adolescents, mais pas seulement, sont parfois atteints de poussée d’acné quelques semaines après leur retour de vacances.

Le bronzage peut laisser croire que l’exposition peut guérir une acné, c’est tout le contraire. Le soleil est un “mauvais ami” pour les personnes atteintes d’acné. 

Le risque est double :

• une aggravation possible lors des expositions,

• une poussée de boutons liée à cette exposition qui peut survenir quelques semaines après le retour des vacances.

Il est donc très important de se protéger pendant ses vacances lors des expositions solaires et de l’expliquer aux adolescents qui ont tendance souvent, à cet âge, à trop s’exposer.

Les conseils du dermato

Les traitements

Si un traitement a été prescrit par le dermatologue avant le départ en vacances et qu’il a été suspendu ou remplacé par des traitements non photosensibilisant, il faut rapidement le reprendre sans attendre la poussée qui peut être en plus majorée par le stress de la rentrée.

acnemodif3-1-copie-84-660x660Votre dermatologue pourra l’adapter en fonction de l’importance de l’acné.

acnemodif1-copie-83-200x200

Si aucun traitement n’a été jusqu’à présent prescrit, vous trouverez en parapharmacie des produits de soins (hygiène et crèmes) qui permettront d’attendre le rendez-vous chez le dermatologue qui prescrira un traitement adapté au type d’acné.

Ce qu’il faut absolument éviter :

185911214

• « Presser les boutons », source de marques et de cicatrices indélébiles.

Image4     • Faire des UV pour « sécher » les boutons.

cosmétiquesAppliquer des crèmes grasses comédogènes, bouchant les orifices glandulaires majorant l’acné.

• Le maquillage permet de cacher les boutons. Il faut toutefois utiliser des produits adaptés non comédogène, et surtout se démaquiller précautionneusement le soir. Il faut également privilégier les poudres plutôt que les compacts.

L’acné est une maladie bénigne mais dont le retentissement psychologique au moment de l’adolescence est majoré et souvent mal vécu. Il ne faut pas négliger ce retentissement.

 

Ce qu’il faut savoir :

Les dermatologues disposent de traitements qui seront adaptés à l’importance de l’acné à son retentissement physique et psychologique . L’Isotrétinoïne® est un des traitements majeurs de cette pathologie et seuls les dermatologues ont le droit et sont compétents pour en initier  la prescription.

Voir aussi

Acné

Acné : l’Isotrétinoine, un médicament majeur réservé au dermatologue

Non, l’acné ne touche pas que les ados

Isotrétinoïne® 

Dernière date de mise à jour : 12/09/2017


Cet article vous a été proposé, rédigé et validé par un membre du SNDV, médecin dermatologue. Les auteurs des contenus du site reconnaissent ne pas avoir de liens d’intérêt avec les traitements proposés et les sujets traités.

Nos partenaires