Syndicat National
des Dermatologues - Vénéréologues

Les maladies inflammatoires chroniques

Présentation

  • Aujourd’hui, les maladies inflammatoires chroniques touchent de nombreuses personnes dans le monde et deviennent un sujet de santé inévitable. En 2017, en France, près de 600 000 patients étaient atteints de formes sévères de MIC.

Qu’est-ce qu’une maladie inflammatoire chronique (MIC), également appelée “maladie auto-immune” ?

  • C’est une inflammation, réponse normale et saine de la part du système immunitaire, qui a pour caractéristique de persister dans le temps. En effet, celle-ci peut durer pendant des semaines, des mois, voire des années.
  • Lorsqu’une inflammation a lieu à un endroit où les tissus ne se régénèrent pas, un phénomène de cicatrisation pathologique s’installe : c’est ce que l’on appelle la fibrose. Cette anomalie se manifeste lorsque la proportion de collagène, protéine naturellement présente dans nos tissus, augmente dans l’organisme. À terme, cette production excessive de collagène peut engendrer le dysfonctionnement, voire la perte de l’organe concerné.

L’inflammation chronique peut ainsi toucher les articulations, les tissus du corps, les organes, le système digestif ou encore le cerveau.

En effet, au-delà des douleurs qu’elle génère, la maladie inflammatoire chronique peut provoquer l’apparition de maladies telles que :

La polyarthrite rhumatoïde :

  • La polyarthrite rhumatoïde est une maladie articulaire inflammatoire chronique et systémique qui s’attaque principalement aux articulations, entraînant souvent des déformations des mains et des pieds. Elle se manifeste par des poussées de durée variable et des périodes d’accalmie. Bien qu’elle puisse se manifester dans n’importe quelle partie du corps, la polyarthrite rhumatoïde tend à être symétrique, c’est-à-dire qu’elle affecte un bras ou une jambe des deux côtés du corps. Il n’existe pas de tests de diagnostic spécifiques pour la polyarthrite rhumatoïde. Elle peut être difficile à diagnostiquer car elle se développe progressivement avec le temps, ne causant qu’une légère gêne au début.

Pour plus d’informations : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/polyarthrite-rhumatoide/comprendre-polyarthrite-rhumatoide

La maladie de Crohn :

  • D’après le site Ameli.fr, “En France, la maladie de Crohn touche près d’une personne sur 1 000, avec chaque année 8 nouveaux cas pour 100 000 habitants.”
  • La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) qui provoque un gonflement de la muqueuse du tube digestif. C’est une inflammation chronique qui peut toucher les parois de tout le tube digestif, de la bouche à l’anus. La maladie de Crohn peut également être appelée maladie intestinale ou colite (si seul le gros intestin est concerné). Le plus souvent, celle-ci ****atteint la partie terminale de l’intestin grêle qui relie l’estomac au côlon, le côlon et l’anus.
  • Elle peut être diagnostiquée après l’apparition des symptômes ou être découverte lors d’une enquête sur un autre problème, par exemple si une personne a des douleurs répétées à l’estomac. Les symptômes apparaissent généralement de manière progressive, mais parfois ils sont rapides à apparaître.
  • L’inflammation peut entraîner une diarrhée sévère, des saignements rectaux, des douleurs abdominales, de la fièvre, une perte de poids et même des complications à long terme. Bien que souvent débilitante, la maladie de Crohn ne met pas la vie en danger comme la colite ulcéreuse (CU).

Le psoriasis :

  • Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau, non contagieuse, déclenchée par le système immunitaire. Il s’agirait de la maladie auto-immune la plus courante affectant certaines parties du corps.
  • Les signes du psoriasis comprennent des plaques rouges sur la peau, recouvertes d’écailles argentées distinctes. Cette affection peut provoquer des douleurs et de la fatigue ; néanmoins, elle peut être contrôlée à l’aide de médicaments ou de remèdes maison naturels.
  • Pour en savoir plus, veuillez lire notre article : https://www.syndicatdermatos.org/le-psoriasis/

La spondylarthrite ankylosante :

  • L’arthrite ankylosante est une inflammation d’un ou plusieurs os parmi tous ceux qui composent le squelette, en particulier les vertèbres. L’arthrite ankylosante se traduit par des douleurs sévères qui persistent à long terme, et qui atteignent parfois tout le corps.
  • Il s’agit d’une maladie chronique qui nécessite une approche d’équipe avec le médecin, le diététicien et le physiothérapeute et d’autres prestataires de soins de santé.

→ Une fois diagnostiquée, la maladie inflammatoire chronique sera traitée en fonction de sa cause. En effet, celle-ci pourra être prise en charge à travers la mise en place d’un régime alimentaire adapté, à de l’exercice physique et/ou à des traitements spécifiques.

Diagnostic et prise en charge des maladies inflammatoires chroniques

  • Afin de détecter les inflammations chroniques, il est nécessaire de faire un diagnostic ainsi qu’un bilan médical qui comprend un examen physique et des analyses de sang.
  • Il est important de signaler que ces maladies, une fois diagnostiquées, sont traitées rapidement. Et ce, grâce à des traitements, à un régime alimentaire ou à de l’exercice physique.

Sources :

https://www.abbviepro.com/fr/fr/services-pharmacies/services-pharmacies/pathologies-and-environment/l-essentiel-sur-les-mic/generalites-sur-les-mic.html

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/maladie-crohn/definition-facteurs-favorisants

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/spondylarthrite-ankylosante/definition-facteurs-favorisants

https://www.syndicatdermatos.org/

Les
applications
du SNDV

Application SoleilRisk

Application MSTRisk

Nos partenaires