Trouvez votre dermato

Les infections à chlamydia

Chlamydia trachomatis est une bactérie dangereuse pour la fécondité féminine puisque c'est la première cause, actuellement, de salpingite (infection des trompes), pouvant conduire à la stérilité. 

L’infection à chlamydia peut se traduire chez l’homme par une gêne dans l’urètre (spontanée ou lors des mictions), quelquefois par un écoulement, le plus souvent par aucun symptôme.
Chez la femme, l’infection est encore plus silencieuse puisque 90% des femmes infectées n’ont pas de symptôme. Seulement 10% ont des douleurs abdominales ou des pertes.

Environ, 3% de la population est infectée par Chlamydia trachomatis, le plus souvent, sans le savoir.
La recherche de chlamydia ne se fait pas par une prise de sang mais par un prélèvement local (prélèvement vulvo-vaginal ou prélèvement urinaire) et utilise des techniques de biologie moléculaire (PCR : Polymerase Chain Reaction).
L’infection guérit très bien sous antibiotiques (7 jours de tétracyclines ou traitement dose unique par azithromycine).

En l’absence de traitement, Chlamydia trachomatis peut provoquer une infection testiculaire ou des épididymes, une endométrite (infection utérine) et surtout une salpingite avec son risque de stérilité.

Voir aussi

Ce qu’il faut savoir sur les MST

 

Cet article vous a été proposé, rédigé et validé par un membre du SNDV, médecin dermatologue.
Dernière date de mise à jour : 29/04/2016
Les auteurs des contenus du site reconnaissent ne pas avoir de liens d'intérêt avec les traitements proposés et les sujets traités.

Nos partenaires