Trouvez votre dermato

La FUE (pour “Follicular Unit Extraction”)

A l’aide d’un micro-foret de 0,7 à 1,2 mm de diamètre nous découpons à même le scalp arrière occipital donneur ces unités folliculaires. Les implants ainsi recueillis sont ensuite posés exactement comme dans la technique de la bandelette. Entre les 2 techniques il n’y a que la prise arrière qui diffère, le reste suit le même déroulement gestuel. En théorie c’est la technique qui ne laisse pas de cicatrice par rapport à la FUT (ou bandelette), en contrepartie on ne récolte pas beaucoup d’implants. Une 2ème séance voire une 3ème séance est problématique car les petits trous qu’elle laisse vont se rapprocher.

50% des intervenants dans le monde font de la FUE.

Variante sur la FUE : La prise peut se faire manuellement ou sur moteur. Et sur moteur cela peut se prendre à l’aide d’un procédé de succion/ implantation (SAFER ou NEOGRAFT) Autre procédé : le robot ARTAS ; toute la prise est robotisée, elle évite la fatigue humaine. Mais la pose des implants est la même que la FUT ou la FUE classique.

QUELQUES CHIFFRES SUR LA FUE ET FUT

Une bandelette de 25 cm2 fournit 3500 à 4500 cheveux posés dans la zone que l’on désire couvrir ; ils se répartissent en 800 à 1400 implants. Quoi que nous fassions ce chiffre est non augmentable car nous sommes tributaires de la surface de la bande donneuse arrière qui, elle-même, ne peut s’accroitre géométriquement car alors l’ouverture de peau créée serait difficilement refermable et laisserait une vilaine cicatrice. Pourquoi alors sur des sites internet on parle de 2000 voire 3000 implants ? En fait il s’agit toujours des 25 cm2 avec nos 4500 cheveux, mais les implants de 2, 3, 4 cheveux vont être détruits pour engendrer des sous unités de 1 cheveu, augmentant artificiellement cette apparente potentialité arithmétique et donnant une illusion de séance plus performante ; mais la masse globale de cheveux implantés est la même. Est-ce qu’une implantation de 1 cheveu par 1 cheveu est plus esthétique ? Non car l’agencement de 1 cheveu par 1 cheveu, s’il est naturel et s’impose devant sur la lisière frontale, il devient inopérant et inapproprié à l’arrière et surtout non naturel car cette répartition en mosaïque de ces unités folliculaires si particulière ne sera plus respectée. Ainsi donc les implants de 1 à 2 cheveux vont bien sûr être posés sur ces zones antérieures et les implants de 3 à 4 cheveux trouvés à la découpe vont être posés à l’arrière.

Cet article vous a été proposé, rédigé et validé par un membre du SNDV, médecin dermatologue.
Dernière date de mise à jour : 14/06/2016
Les auteurs des contenus du site reconnaissent ne pas avoir de liens d'intérêt avec les traitements proposés et les sujets traités.

Nos partenaires