Trouvez votre dermato

Lasers et couperose

Ils enlèvent en plusieurs séances des lésions "rouges" de la peau telles que la couperose, l'érythrose, ou les angiomes encore appelés "taches de vin".

Différents types de lasers vasculaires sont utilisables, le choix dépend de l’importance de l ‘atteinte.
Ils entraînent tous des désagréments pendant quelques jours : un gonflement voire des croûtes superficielles, un aspect de contusion (“aspect de bleu”). Ces effets secondaires sont peu durables et réversibles. Ils conditionnent l’efficacité du laser et le nombre de séances.
Un camouflage par maquillage permet de masquer éventuellement ces manifestations.

Plusieurs séances sont souvent nécessaires. Les séances sont peu douloureuses notamment avec les lasers utilisant un système de refroidissement sous la forme d’un spray froid se déclenchant quelques instants avant le tir laser.
La répétition des séances se fera avec un intervalle de quelques semaines permettant au laser “d’agir”. Bien sûr une protection solaire est impérative pendant les semaines suivant le traitement. On ne doit pas venir aux séances avec une peau bronzée, ni s’exposer au soleil dans les semaines qui suivent le traitement.
La couperose ou l’érythrose sont des maladies chroniques, des séances seront à prévoir régulièrement. La plupart des actes lasers sont des actes esthétiques n’ouvrant donc pas droit au remboursement.

Dernière date de mise à jour : 21/06/2016

Nos partenaires