Trouvez votre dermato

Dermatologie chirurgicale

Les dermatologues effectuent généralement les actes chirurgicaux qui concernent la peau, que ce soit la chirurgie des cancers de la peau ou des lésions bénignes mais aussi certains actes esthétiques chirurgicaux.

Ils sont les plus compétents pour réaliser ces actes, leur formation leur permettant de faire un diagnostic préalable au traitement et ainsi de choisir la meilleure technique vous concernant (médicale ou chirurgicale).

En tant que spécialistes de la peau, ils sont naturellement les plus à même de prendre en charge la cicatrisation.
Beaucoup de ces actes sont réalisables au cabinet du dermatologue, dans un cadre répondant aux normes sécuritaires actuelles, diminuant ainsi les coûts pour la sécurité sociale.

Les dermatologues pratiquent aussi la chirurgie du cuir chevelu et pour certains la greffe des cheveux. Vous trouverez dans l’annuaire, les dermatologues proches de chez vous pratiquant la dermatologie chirurgicale.

 

 

LA CHIRURGIE D’ABLATION DES TUMEURS CUTANÉES BÉNIGNES OU MALIGNES

La peau peut être atteinte par de nombreuses maladies et tumeurs. 
Elle peut aussi être lésée par des expositions excessives au soleil ou aux rayonnements ultra-violets. 
Dans de nombreux cas il est nécessaire que le patient soit adressé à un dermatologue pour pratiquer ces différents actes techniques. Le plus souvent ces interventions se font sous anesthésie locale avec un inconfort minime et un faible risque de complications. Les tumeurs cutanées peuvent être bénignes ou malignes.

Il y a trois types principaux de cancers de la peau. Le plus banal et le moins dangereux est le carcinome basocellulaire
Il s’agit souvent d’une petite tumeur dure et brillante siégeant sur une zone exposée au soleil. Elle peut saigner, développer une croûte, sembler guérir et se remettre à saigner.

Bien que cette tumeur grandisse lentement, sans soin, elle peut atteindre une grande taille. Elle a une malignité locale, ne donne pas de localisation à distance mais par contre peut envahir des organes proches comme l’œil.
Le deuxième type de cancer de la peau est le carcinome spinocellulaire. Il peut ressembler à une plaie, une excroissance recouverte de croûtes. Non soigné à temps, ce carcinome spinocellulaire peut métastaser dans les ganglions lymphatiques ou les organes internes et même provoquer la mort. 

Enfin, le mélanome est le cancer de la peau le moins fréquent, mais de loin le plus dangereux. Il se manifeste habituellement comme une tache foncée ayant des couleurs et des contours irréguliers. Le mélanome se trouve le plus souvent sur le haut du dos chez les hommes et sur les mollets chez les femmes. Il peut également se développer sur d’autres parties du corps. 
Il existe une forme rare de mélanome familial, pour des sujets présentant beaucoup de grains de beauté atypiques qui doivent être surveillés rigoureusement par le dermatologue. Une modification d’une « tache sur la peau » peut indiquer un problème sérieux. Si « un grain de beauté grandit », devient asymétrique, change de couleur, démange, a une croûte, saigne, ou est douloureux, il faut impérativement consulter un dermatologue.

Traitement des cancers de la peau

Ce traitement varie selon la localisation, les dimensions, l’agressivité du cancer, et l’état général du patient. La plupart du temps, le dermatologue fait une biopsie de la tumeur anormale pour évaluer sa malignité. Les tumeurs malignes peuvent nécessiter un traitement complémentaire.

 

Beaucoup de tumeurs cutanées ne sont pas cancéreuses, telles que les kératoses séborrhéiques, les verrues et les naevus appelés communément « grains de beauté ». 

Elles peuvent donc être enlevées très simplement par les méthodes de chirurgie dermatologique.

Les kératoses actiniques sont des lésions rugueuses, rougeâtres, précancéreuses qui se développent sur les zones exposées au soleil. 
Elles peuvent être traitées par cryochirurgie, curetage, dermabrasion, laser, chimiothérapie locale et photothérapie dynamique. 
Les kératoses séborrhéiques sont surélevées avec une surface épaisse, rugueuse et pigmentée. Elles peuvent s’irriter au contact des vêtements et démanger. 
Le dermatologue peut les enlever par curetage, cryochirurgie ou par laser.

Les kystes sont de petites enveloppes qui contiennent du liquide ou de la matière solide. Ils peuvent être enlevés chirurgicalement pour éviter des problèmes tels que l’inflammation et la surinfection ou pour améliorer l’apparence.

Les verrues sont des excroissances provoquées par un virus et donnant un épaississement de la peau. Les verrues peuvent survenir à tout âge et n’importe où sur la peau. Les verrues peuvent être enlevées par cryochirurgie, curetage, électrocoagulation, injections internes ou laser. 
Des traitements médicamenteux sont également disponibles.

Les grains de beauté ou naevus sont des lésions de la  peau fréquentes, habituellement de couleur foncée, quelquefois épaisses et avec une grande variété de formes et de tailles. 
Avec le temps, certains de ces aspects peuvent changer Les dermatologues peuvent les enlever par excision chirurgicale sous anesthésie locale. Si vous avez des antécédents personnels ou familiaux de mélanome, une peau claire, eu des « coups de soleil » pendant l’enfance, plus de 50 « grains de beauté », vous devez faire vérifier l’ensemble de  votre peau chez le dermatologue au moins une fois par an. Il existe pour cela une consultation en accès direct nettement mieux remboursée. Devant la modification d’une lésion de la peau que ce soit en forme, en contour, en épaisseur, en couleur,  mais surtout son accroissement rapide, dans tous les cas, ces critères  doivent  faire consulter  dans les meilleurs délais votre médecin traitant et voir votre dermatologue qui vous examinera et pourra s’aider de la dermoscopie, et éventuellement d’une biopsie pour confirmer un diagnostic.

Le traitement chirurgical des cancers de la peau que ce soit les carcinomes basocellulaires ou les  spinocellulaires ou les mélanomes sont  réalisés le plus souvent par votre dermatologue, sous anesthésie locale, en toute sécurité dans son cabinet. Il n’est pas nécessaire dans l’immense majorité des cas de vous hospitaliser ni de pratiquer une anesthésie générale.


Pour quelles raisons vous fait-on de la chirurgie dermatologique ?

o   Pour établir un diagnostic par une biopsie.

o   Pour enlever des tumeurs cutanées bénignes ou malignes.

o   Pour améliorer l’apparence de la peau en enlevant des excroissances, des décolorations, ou les effets du vieillissement. Les gestes à visée esthétique ne sont pas remboursables par l’assurance maladie.

Comment enlève-t-on les tumeurs ?


Il existe plusieurs techniques pour enlever les tumeurs malignes ou bénignes :

o   Biopsie : ablation d’un morceau de peau pour faire un diagnostic par examen microscopique.

o   Curetage de tumeur avec un instrument chirurgical tranchant appelé une curette. Ce curetage peut être suivi d’une électrocoagulation pour cautériser un saignement.

o   Excision chirurgicale : inciser la peau, enlever l’excroissance et refermer la plaie avec des points de suture.

o   Cryochirurgie : appliquer de l’azote liquide sur la peau pour provoquer une gelure et détruire le tissu.

o   Laser : destruction de tumeur, de vaisseaux sanguins, de poils, à l’aide de puissants rayonnements lumineux.

o   Chirurgie de Mohs (ou bien chirurgie micrographique contrôlée) : il s’agit d’enlever une tumeur maligne en examinant le tissu sous microscope pour s’assurer que toute la zone atteinte a été enlevée, sans excès. Cette procédure prend beaucoup de temps et est pratiquée par des dermatologues entraînés. Elle concerne avant tout les tumeurs étendues ou agressives localisées dans des zones à haut risque.

o   La thérapie photodynamique : on applique sur des tumeurs de l’acide aminolévulinique qui favorise l’action d’une source lumineuse spéciale.

o   La chimiothérapie locale : application d’une substance chimique telle que la bléomycine,l’imiquimod ou le 5 fluorouracile pour détruire des tumeurs.

o   Les traitements par irradiation : utilisation de rayons  X pour détruire certains cancers notamment quand la chirurgie n’est pas possible.

 

Dernière date de mise à jour : 07/08/2017

Nos partenaires